lundi 5 octobre 2009

Spirale Dynamique, football et mouvement gay

Ce que j’aime dans la Spirale Dynamique, c’est sa pertinence pour comprendre le monde. Vous écoutez une information le matin et au lieu de passer dans le jugement de type “oh, la la, c’est incroyable ce qui se passe”, vous riez de voir que le monde suit bien les principes de la Spirale...

En témoigne une information ce matin: une équipe de foot refuse de jouer contre l’équipe “Paris Foot Gay” qui est constituée essentiellement d’homosexuels. A la veille du match, les dirigeants du Paris Foot Gay ont reçu ce courriel :
"Désolé mais par rapport au nom de votre équipe et conformément aux principes de notre équipe, qui est une équipe de musulmans pratiquants, nous ne pouvons jouer contre vous, nos convictions sont de loin plus importantes qu'un simple match de foot, encore une fois excusez-nous de vous avoir prévenu si tard"....

Evidemment, il est impossible pour tous ceux qui sont positionnés en Bleu (courant hiérarchique-dogmatique), comme l’est essentiellement l’Islam*, d’accepter les homosexuels. Pourquoi? parce que l’union sexuelle se doit de se pratiquer dans le cadre d’un mariage destiné à la procréation, ce que ne peuvent pas faire les homosexuels. Toute autre pratique sexuelle est considérée comme déviante et relève de la maladie psychique. Point final... Quand j’étais petit en France, c’était encore le cas, le niveau Bleu avant 1968 étant dominant pour tout ce qui avait trait aux moeurs. C’est encore pire pour le courant précédent, Rouge (courant égocentrique-impulsif), très porté sur la testostérone, et pour lequel être homosexuel ce n’est pas être un homme, ni même une femme d'ailleurs... C’est tout simplement une honte, et jouer avec un homosexuel risquerait que cette honte rejaillissent sur ceux qui ont joué.. Alors pour une équipe de foot (naturellement avec beaucoup de Rouge) constituée de musulmans (Bleu), jouer avec une équipe d’homosexuels, là c’est trop!!

On peut juger ce comportement à partir d’un point de vue, post Bleu, c’est à dire Orange-Vert, perspective à partir de laquelle beaucoup de lois portant sur les exclusions sont réalisées en France (droit de la femme, lois contre le racisme et l’homophobie, etc..). C’est ce que font les médias français qui reprennent cette information et la montent en épingle en disant “c’est incroyable que l’on puisse encore penser ainsi en France!”. C’est aussi le point de vue de l’équipe du Paris Foot Gay et de son entraîneur Brahim, issu des cités (cf. l’article http://www.20minutes.fr/article/351533/Paris-Les-homos-n-ont-pas-droit-de-cite.php), homme merveilleux qui a dû dépenser une énergie considérable pour survivre et sortir de son milieu dans lequel il mourrait sous les quolibets. En termes de Spirale, en passant du Bleu, à l’Orange (qui ne se soucie pas de l'orientation sexuelle, chacun fait ce qui lui plait) puis au Vert, (courant empathique-pluraliste) couleur qui met en valeur les minorités (small is beautiful) et pratiquement la première, en terme de Spirale, dans laquelle les homosexuels se sentent considérés (la Gay pride est une belle manifestation Verte). Mais en fait, l’homophobie dans le monde, hormis l’Europe et le continent nord-américain, est plus la règle que l’exception: il suffit d’aller en Afrique, plus centrée sur des couleurs Violettes (tribu), Rouge (dominance) et Bleu (ordre hiérarchique), pour se rendre compte que la population est majoritairement homophobe. Et c’est tout simplement une conséquence directe de l’évolution humaine, ce qu’a très bien compris la Spirale Dynamique.. Alors quand on entend ce type d’information à la radio, on peut juste pleurer sur la misère humaine (le Samsara) ou se réjouir de cette diversité du monde, et de cette évolution qui nous dépasse.. Moi, je préfère me réjouir..

Source: Radio France et le nouvel Obs en ligne: http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/sports/20091006.OBS3693/foot__des_musulmans_refusent_de_jouer_contre_des_homos.html

Note: l’Islam comme toutes les religions n’est pas exclusif d’une couleur, même si son origine et sa tendance naturelle (l’observation des règles comme élément fondamental, par exemple) la place naturellement, comme toutes les religions du Dieu unique (donc avec le Judaïsme et le Christianisme), essentiellement en Bleu (courant hiérarchique-dogmatique). Mais il s’agit simplement du niveau initial de ces religions, et il peut y avoir un Judaïsme, un Islam et un Christianisme à tous les niveaux de la Spirale (hormis Orange qui est trop athée pour reconnaître une quelconque valeur à la religion). Par exemple, le courant Vert s’associe très bien au religieux, mais sur des valeurs différentes, plus oecuménique (toutes les religions parlent d’amour envers l’autre d’après Vert) dans lequel le féminin est plus présent. Cf. le soufisme “Vert” pour l’Islam (voir par exemple www.par-chemins.com) ou les lectures apporté par notamment par Jean-Yves Leloup dans le christianisme, ou encore ce texte d’Eve Fouquet sur une vision tantrique des évangiles...
Jacques Ferber

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Bonjour,
Je suis intéressé par un passage en particulier de votre commentaire : "il peut y avoir un Judaïsme, un Islam et un Christianisme à tous les niveaux de la Spirale (hormis Orange qui est trop athée pour reconnaître une quelconque valeur à la religion)."
Cela signifie donc que le vMème ORANGE serait par définition athée? Cela me semble une simplification abusive.
Hormis Diderot et quelques autres que l'on peut classer parmi les athées, la plupart des philosophes des "lumières" (avènement historico-philosophique d'ORANGE dans la société) étaient chrétiens. Ne pensez-vous donc pas que leur représentation de la religion chrétienne intégrait justement un certain nombre d'élément du nouveau paradigme ORANGE?
Je pense au relativisme (chacun pouvant se connecter individuellement à "dieu"), au libéralisme de conscience (avec la notion de laïcité), à une vision d'un dieu qui encourage la réussite individuelle, l'effort, le mérite, la richesse, le confort matérialiste, le plaisir plutôt que la souffrance et la culpabilité...
D'autre part, les efforts de beaucoup de croyants de mixer leur croyance avec les connaissances scientifiques de leur époque, notamment au 19e siècle, sont aussi des tentatives pour allier la religion d'appartenance avec la logique scientifique, quitte à assouplir les dogmes.
Concernant le judaïsme, c'est encore plus évident car la tradition talmudique est une tradition de questionnement philosophique avant d'être une collection de dogmes tendance vMème BLEU même si le credo de départ (la croyance en dieu, les tables de la loi, les mitsvots, etc.).
Donc, il me semble que tous les vMèmes de la spirale peuvent accueillir les religions, comme le vMème BLEU peut lui-même accueillir des mèmeplexes athées d'ailleurs.
Qu'en pensez-vous?
emmanuelkerdraon@free.fr